La publication de la norme sur la sécurité et santé au travail est attendue pour octobre 2016


SST

ISO 45001 – la première norme ISO sur les systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail – franchit une nouvelle étape en vue de sa publication après une importante réunion du comité cette semaine.

Chaque année, plus de 2,3 millions de personnes perdent la vie des suites de blessures et maladies liées au travail, auxquelles viennent s’ajouter plus de 300 millions de blessés.

ISO 45001, qui énonce les exigences applicables aux systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail, s’inspire de la norme OHSAS 18001. Elle est destinée à aider les entreprises et les organisations dans le monde entier à protéger la santé et assurer la sécurité des personnes qu’elles emploient.

la totalité de l’article est disponible par (ici)

 

QUALITISS lance son site web


Le rêve s’agrandit peut à peut. Tout a commencé par une page Facebook, ensuite un compte Twitter pour arriver à un blog. Vous étiez toujours là pour nous épauler et nous pousser de faire encore mieux. Ensuite On a lancé notre bureau de conseil QUALITISS…et depuis peu c’est notre site web qui a vu le jour: www.qualitiss.com

visitez nous et n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe si des besoins se manifestent pour vous.

La gestion des connaissances, une des nouveautés de ISO 9001:2015


La gestion des connaissances est un nouveau chapitre qui n’a pas d’équivalent dans la version 2008.

Selon l’exigence §7.1.6 « Gestion des connaissances », l’organisme doit :
– déterminer les connaissances nécessaires à la mise en œuvre de ses processus et à l’obtention de la conformité des produits et des services.
– tenir à jour ces connaissances,
– mettre à jour ces connaissances autant que nécessaires.

La gestion des connaissances doit faire face aux modifications des besoins et des tendances

Selon l’exigence §7.1.6 « Gestion des connaissances », l’organisme doit :
– prendre en compte les connaissances actuelles.
– déterminer comment il peut acquérir ou accéder à des connaissances supplémentaires nécessaires,

Les connaissances organisationnelles peuvent comprendre :

Selon la note 1 de l’exigence §7.1.6 « Gestion des connaissances », les connaissances organisationnelles peuvent comprendre :
– les droits de propriété,
– l’expérience acquise,

Pour obtenir les connaissances requises :

Selon la note 2 de l’exigence §7.1.6 « Gestion des connaissances », l’organisme peut tenir compte de :
– des sources internes (recueil des connaissances non documentées, expérience des experts internes) ;
– des sources externes (normes, université, conférences, clients, prestataires) ;

Équilibre entre les connaissances détenues et celles mises à disposition

Cet équilibre entre les connaissances détenues par le personnel compétent et les connaissances mises à disposition par d’autres moyens est laissé à la discrétion de l’organisme, à condition que la conformité des produits et services puisse être obtenue.

La révision d’ISO 22000 relative aux systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires suit son cours


Conserver des aliments sûrs tout au long de la chaîne alimentaire est un enjeu majeur dans nos sociétés modernes où les produits traversent parfois plusieurs frontières avant d’arriver au consommateur final.

Depuis la première publication de la norme ISO 22000 sur le management de la sécurité des denrées alimentaires, en 2005, les acteurs de la chaîne alimentaire – industriels, consommateurs, gouvernements – ont vu de nouveaux besoins émerger en matière de sécurité alimentaire. Dès lors, la révision de la norme s’imposait. Pour discuter des améliorations à apporter, une réunion du groupe de travail de l’ISO (ISO/TC 34/SC 17/GT 8), chargé de la révision de la norme s’est tenue les 23-25 février 2015 à Dublin, accueillie par la National Standards Authority of Ireland (NSAI), membre de l’ISO pour l’Irlande.

Une consultation lancée l’an dernier auprès des utilisateurs de la norme a permis de voir les lacunes de la version actuelle : répétitions inutiles, besoin de clarification de certains concepts. Qui plus est, les PME étaient insuffisamment intégrées et l’évaluation des risques difficile à comprendre. Autant de points soulevés par les utilisateurs de la norme qui vont faire progresser le travail de révision.

S’appuyant sur cette consultation, le groupe de révision va donc s’atteler en priorité à :

  • Clarifier certains concepts clés, notamment : points critiques pour la maîtrise, programmes prérequis opérationnels, approche fondée sur les risques, retraits et rappels de produits, combinaison de mesures de maîtrise externes
  • Mettre à jour les termes et définitions
  • Simplifier la norme et la rendre plus concise
  • Éviter un contenu trop prescriptif
  • Inclure plus largement les PME

En outre, la norme ISO 22000 sera alignée sur les autres normes de systèmes de management (NSM), qui suivent désormais une structure identique avec des passages identiques et des termes et définitions communs – ce qui va simplifier la vie d’une entreprise qui souhaite être certifiée conforme à plusieurs NSM (ISO 9001 et ISO 22000 par exemple). Ce format harmonisé permettra d’assurer la cohérence entre les normes, d’en simplifier l’utilisation combinée, et d’en faciliter la lecture et la compréhension par les utilisateurs.

Si l’industrie alimentaire est concernée au premier chef par cette révision, d’autres utilisateurs de la norme seront, s’il y a lieu, spécifiquement ciblés – notamment les PME, les producteurs d’aliments pour animaux, les organismes de réglementation à la recherche d’un modèle permettant d’établir des exigences réglementaires dans une optique de gestion de la sécurité alimentaire, ou encore des industriels dont les activités, sans directement concerner la gestion des produits alimentaires, entrent dans le domaine d’application de la norme (par exemple, l’eau).

De nombreuses entreprises et organisations n’utilisent pas ISO 22000 isolément mais combinée, notamment, à l’ISO 9001 sur le management de la qualité, d’où une volonté d’aligner les deux normes et d’assurer la cohérence.

De plus, la famille ISO/TS 22002 accompagne des secteurs spécifiques dans la mise en œuvre d’ISO 22000 en mettant à leur disposition des outils pour développer les programmes prérequis nécessaires.

Bien sûr, tout ce travail ne pourrait se faire sans la participation concertée des différentes parties de la filière. Le groupe de révision se réunira à nouveau courant octobre pour établir une deuxième version – sous la forme d’un document de travail. Si tout se passe comme prévu, la norme devrait être publiée en 2017.

Source: iso.org

Ouverture du vote sur une norme pour la santé et la sécurité au travail


Le vote sur le projet de norme ISO 45001 définissant les exigences relatives aux systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail est ouvert. ISO 45001 en est actuellement au stade comité, où intervient la première consultation sur le texte, appelé à ce stade : projet de comité (CD). Au stade comité, les organismes nationaux (membres de l’ISO) qui ont choisi de participer à l’élaboration de la norme disposent d’une période de deux mois pour établir leur position nationale et formuler leurs observations sur le CD.

Pourquoi une norme ISO relative à la la santé et la sécurité au travail ?

Selon l’Organisation internationale du travail, près de 2,34 millions de personnes ont perdu la vie en 2013 à la suite d’accidents ou de maladies liés au travail : deux millions de ces décès sont imputables à des maladies professionnelles et 321 000 à des accidents du travail.

Ces chiffres pourraient baisser si les organismes mettaient en place un bon système de management de la santé et de la sécurité au travail à même de prévenir les risques d’accidents et de maladies professionnelles. Cela contribuerait en outre à instaurer un climat positif au sein des organismes dès lors que les salariés verraient que leurs besoins et leur sécurité sont pris en compte, tout en évitant les contentieux coûteux et en réduisant éventuellement le coût des assurances

ISO 45001 établit les exigences relatives à la mise en place d’un système et d’une structure pour la protection des salariés et la réduction des risques auxquels ils sont exposés. L’élaboration d’une norme ISO dans ce domaine offre bien d’autres avantages :

  • L’ISO réunit un large éventail d’experts internationaux. Près de 70 pays sont impliqués dans l’élaboration d’ISO 45001 à titre de participants ou d’observateurs par le biais de leurs membres ISO.
  • Beaucoup d’entreprises et d’organisations mettent déjà en œuvre des normes de systèmes de management ISO. Il est donc nettement plus facile pour elles d’y incorporer un outil dans le domaine de la santé et la sécurité au travail.
  • Comme les aspects liés à la sécurité et à la protection de l’environnement sont en général confiés à une seule et même personne dans les petites entreprises, le comité chargé de l’élaboration de la norme ISO 45001 veille à ce qu’elle soit facile à intégrer avec ISO 14001.
  • Forte de la notoriété des normes ISO dans le monde entier, ISO 45001 sera encore plus largement adoptée par les organismes.

La Tunisie célèbre Earth Hour 2015 par un grand show à Hammamet


earth-hour-tunisia-2015Le samedi 28 mars 2015 à 20h30, des millions de personnes tout autour du monde ( En 2014, 154 pays ont célébré cet événement) éteindront la lumière pour une durée d’une heure pour célébrer leur engagement pour la planète. A cette occasion le monde célèbre la 9ème édition de Earth Hour, mais chez nous en Tunisie ça sera la 3ème édition. La  première édition s’est organisée en 2013 au niveau de l’avenue Habib BORGUIBA. La deuxième édition s’est déroulée au théâtre romain de Carthage. Cette année les festivités sortiront de la capitale pour joindre la belle ville de Hammamet.

A cet effet, le Fond Mondial pour la Nature WWF (Bureaud’Afrique du Nord à Tunis) en partenariat avec le Réseau associatif de Hammamet, l’ANPE, l’APAL, l’ANME, la municipalité de Hammamet, l’ONTT, l’UBCI, l’hôtel Radisson Blu Hammamet , Orange Tunisie, le Parc de Chott Ezzouhour, l’agence Paneurope et Radio CapFm, appellent à la mobilisation de tous les tunisiens pour s’unir dans la lutte contre le péril du changement climatique. En effet, cet évènement mondial qui fédère des millions de personnes dans plus de 7000 villes et 162 pays se déroulera pour la troisième fois en Tunisie dans la vision d’instaurer une tradition qui s’incarnera dans les esprits des tunisiens.

Pour sa 3éme édition en Tunisie, Earth Hour ou Heure de la Terre aura lieu à Hammamet, la capitale du
tourisme tunisien, au centre ville, près du fort. Earth Hour s’étendra sur plusieurs villes en Tunisie : les deux banlieues de Tunis (Sidi Bousaid , Radès) et huit autres villes (Tunis, Siliana, Solimane ,Sfax, Nabeul, Zaghouan, Korba , Kebili ) seront de la fête. Les associations locales et régionales ont été mobilisées pour organiser ces manifestations à leurs échelles.

Ambiance

Sur l’avenue principale Habib Bourguiba (Hammamet) , les cafés et restaurants touristiques seront éteints pendant une heure, un écran géant diffusera l’évènement en direct. Près de la scène, les associations locales partenaires auront des stands pour exposer leurs activités. Des ateliers de dessins et d’éducation environnementale seront consacrés aux enfants.

Live show

Pour la première fois en Tunisie, les organisateurs ont vu grand. Les festivités commenceront aux alentours de 15 H avec au programme :

  • Des animateurs professionnels et un Dj animera une partie de la soirée
  • Des troupes folkloriques traditionnels (Majourette, Oujak, Échassiers)
  • Une course Pandathlon (le marathon de WWF) et vélo
  • Des cracheurs de feu feront le show au pied de la scène
  • Un spectacle flash mob

 A 20H30 : Happy Earth Hour !

Extinction des lumières pendant une heure sur le fort de Hammamet. En plus du Erath Hour et 60+ en bougies formé au centre de l’esplanade, nous lâcherons aussi des lanternes volantes par centaines. Un spectacle folklorique en ville arabe par la Soulamiya avec une marche en tenue traditionnelle de la région de
Hammamet avec des volontaires qui portent des bougies. Puis un spectacle de percussion et aussi une projection d’une vidéo promotionnelle du Tourisme Tunisien.

Les personnalités publiques qui seront présentes

Comme aux précédentes édition ( la 1ère édition Mr le president Moncef MARZOUKI était présent, pour la deuxième Mr Mehdi JOMMA, le premier ministre, ainsi que plusieurs de ses ministres ont répondu présent), cette événement sera honoré par la présence de plusieurs personnalités publique: Le ministre de l’environnement et du développement durable, le gouverneur de Nabeul nous feront l’honneur de dire un mot d’ouverture de la cérémonie et d’éteindre les lumières de l’avenue Habib Bourguiba et du fort de Hammamet. Des membres du gouvernement sont aussi attendus.

Rejoignez le mouvement, utilisez votre pouvoir, et dès maintenant, allons plus loin qu’une heure. Eteignons la lumière et allumons notre conscience.

Rejoignez le mouvement, utilisez votre pouvoir, et dès maintenant, allons plus loin qu’une heure.

La révision d’ISO 14001 progresse


isoLes experts chargés de la révision d’ISO 14001 sur les systèmes de management environnemental se sont réunis à Tokyo en février 2015. L’objectif était de passer en revue plus de 1 400 observations reçues à l’issue de l’enquête (DIS) afin d’établir un projet final de Norme internationale (FDIS). Le FDIS sera finalisé lors de la prochaine réunion du groupe de travail qui sera accueillie à Londres, en avril 2015, par le membre de l’ISO pour le Royaume-Uni, la BSI, qui détient le secrétariat de ce sous-comité. Le FDIS sera ensuite soumis au vote et la norme sera publiée une fois le projet final de Norme internationale approuvé. La nouvelle version est attendue pour la fin 2015.

Lancement du bureau de conseil QUALITISS


qalitiss

10 ans d’expérience, une centaine d’entreprises visitées, plusieurs missions d’assistance et audits réalisés, une trentaine d’entreprises certifiées et plus de 400 jours de formation…Après avoir acquis suffisamment d’expérience dans différents secteurs industriels et de services…Après avoir lancé mon propre blog depuis 2012…voilà que je me lance dans le monde des affaires par l’ouverture de ma propre boite de consulting tout en étant confiant et optimiste pour un avenir meilleur.


« QUALITISS » est dédié aux:

  • Assistances à la mise en place des systèmes de management (ISO 9001, ISO14001, SA8000, OHSAS1800,…)
  • Formations sur les thèmes relatives aux systèmes de management
  • Audits internes et fournisseurs
  • Mises à disposition d’une application pour l’informatisation des systèmes de management de la qualité des entreprises.

Je reste à votre disposition pour toute information supplémentaire.

CONTACT:
*Tel: 00 216 25 28 29 84
*Mail: contact@qualitiss.com

Table ronde organisée par le PCAM sous la thématique « Améliorez vos performances énergétiques avec la démarche ISO 50001 »


Les Rendez-vous du PCAM, séminaires techniques sectroriels, espaces de partage et d’écoute, se poursuivent en 2015 avec une première table ronde autour du management de l’énergie et de la mise en place de la norme ISO 50001 et ce, le jeudi 29 janvier 2014 à l’hôtel Acropole aux Berges du Lac, de 08h30 à 12h30.

Indispensable au fonctionnement des organismes quelles que soient leurs activités, l’énergie représente un poste de coût majeur. Il suffit d’évaluer l’énergie utilisée tout au long de la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise – des matières premières au recyclage, pour s’en représenter l’ampleur.Outre son coût économique pour les organismes, l’énergie a également un coût environnemental et sociétal du fait de l’épuisement des ressources et de certains problèmes, comme le changement climatique, auxquels elle contribue. Il faut beaucoup de temps pour développer et déployer des technologies permettant d’exploiter de nouvelles sources d’énergie et des énergies renouvelables.Un organisme n’a aucune maîtrise sur les prix de l’énergie, les politiques publiques ou l’économie mondiale. Il peut en revanche améliorer sa gestion de l’énergie, dès à présent. L’amélioration de la performance énergétique permet aux organismes d’obtenir des résultats rapides, en optimisant l’utilisation de leurs sources d’énergie disponibles et de leurs biens énergétiques, d’où une ré-duction du coût et de la consommation d’énergie. L’organisme jouera également un rôle positif en préservant les ressources d’énergie et en atténuant l’impact de l’utilisation de l’énergie sur la planète, comme le réchauffement climatique.ISO 50001 est fondée sur le modèle de système de management déjà connu etmis en œuvre par les organismes dans le monde entier. Elle offrira des avancées concrètes aux organismes de tous types à brève échéance, tout en appuyant les initiatives à plus long terme visant à améliorer les techniques en matière d’énergie.
Indispensable au fonctionnement des organismes quelles que soient leurs activités, l’énergie représente un poste de coût majeur. Selon l’Agence Internationale de l’Energie, la norme ISO 50001 permettrait aux entreprises d’économiser entre 5% et 22% d’énergie.

Outre son coût économique pour les organismes, l’énergie a également un coût environnemental et sociétal du fait de l’épuisement des ressources et de certains problèmes, comme le changement climatique, auxquels elle contribue.

Plusieurs entreprises industrielles en Tunisie ont procédé à des audits énergétiques visant à identifier les gisements d’économie d’énergie et de mettre en place des plans d’action pour en réduire la consommation. D’autres entreprises ont par ailleurs, dans le cadre du PCAM entre autres, bénéficié d’actions de coaching technique pour optimiser les coûts de la consommation énergétique.

A l’occasion de la table ronde organisée par le PCAM, les sujets à discuter seront la pertinence et les bénéfices de mettre en place la norme ISO 50001 ainsi que les principaux apports qu’elle offre et nous partagerons les témoignages d’entreprises qui ont mis en place la norme et qui peuvent aujourd’hui en évaluer les impacts.

Pour inscription cliquez ici

Des nouvelles garanties avec l’ISO pour sauvgarder vos données


Pour stocker et protéger ses données en toute sécurité, il faut bien plus qu’une simple sauvegarde. Une nouvelle Norme internationale ISO et IEC sur la sécurité de stockage de données est là pour garantir que vos informations précieuses restent en bonnes mains.

Les données sont souvent les actifs les plus importants des organisations. C’est donc, de plus en plus, une nécessité sur le plan commercial et juridique que de les stocker de manière sûre et efficace. Ce processus peut néanmoins être complexe à gérer, car il s’agit non seulement de sécuriser le mode de stockage, mais également le mode d’accès et de communication au travers d’une large gamme de supports et de dispositifs.

La toute dernière Norme internationale ISO/IEC 24040:2015, Technologie de l’information – Techniques de sécurité – Sécurité de stockage, donne des lignes directrices techniques détaillées sur la manière de gérer efficacement tous les aspects de la sécurité de stockage des données, de la planification et la conception, à la mise en œuvre et la documentation.

Elle fournit également des lignes directrices pour atténuer les risques de violation des données ou les risques d’altération des données, et tient compte des nouvelles technologies et des complexités de la connectivité, en soutenant les exigences d’un système de management de la sécurité des informations conforme à l’ISO/IEC 27001:2013, Technologies de l’information – Techniques de sécurité – Systèmes de management de la sécurité de l’information – Exigences.

L’intérêt de la norme ISO/IEC 27040:2015 est multiple :

  • Attirer l’attention sur les risques ;
  • Aider les organisations à mieux sécuriser le stockage de leurs données ; et 
  • Fournir une base pour l’audit, la conception et l’examen des contrôles de sécurité de stockage.